Les opérateurs à la diète ? Pas si sûr !

| March 5, 2012 | 0 Commentaires

Bien qu’aucun d’eux n’ait parlé, à ce stade, de suppression d’emplois, deux des opérateurs historiques viennent d’annoncer la mise en oeuvre prochaine de plans de rigueur !

Ces annonces étaient prévisibles compte tenu des baisses de chiffre d’affaires enregistrées en 2011 (-3,1 % pour SFR et -3,3 % pour Orange).

C’est bien entendu la conséquence de la dégradation de la conjoncture économique, de l’alourdissement de la fiscalité, mais aussi et déjà de l’arrivée de Free Mobile : en 2011 les opérateurs ont anticipé son arrivée en proposant des offres “low cost” distribuées sur internet : Red pour SFR, B&YOU pour Bouygues et SOSH pour Orange. Ces offres “low cost” ont nécessairement impacté leur chiffre d’affaires tout en renchérissant le coût de leur propre réseau de vente inutilisé pour les distribuer.

L’année 2012 sera sans doute encore plus tendue et ils anticipent une sérieuse baisse de leurs revenus. Le lancement de Free Mobile en janvier dernier, accroît encore la pression, d’autant que la compétitivité de son offre va au delà de ce qui avait été anticipé. Il va donc leur falloir repositionner certaines de leurs offres pour limiter l’hémorragie de clients tout en réduisant leurs coûts pour servir la même rentabilité à leurs actionnaires (Free Mobile aurait engrangé 1,5 million de clients depuis son lancement). Conséquence à court terme: la bipolarisation du marché (déjà attendue en 2012 pour les smartphones) entre offres “low cost” sans engagement et offres “subventionnées” haut de gamme permettant l’acquisition de smartphones.

Il faut espérer que les plans de rigueur à venir ne viendront pas pénaliser l’emploi dans ce secteur qui est l’un des seuls en Europe à avoir créé massivement, jusqu’ici, des emplois !

L’année 2012 peut, néanmoins, constituer une année de transition vers le retour de la croissance et de la profitabilité ! 2013 verra le déploiement de la 4G (Long Term Evolution) offrant en mobilité un accès internet aussi rapide et puissant que celui dont on dispose en mode fixe. Son déploiement va rendre possible la création de nouveaux services et accélérer encore l’adoption et l’usage de l’internet mobile. Le Smartphone va devenir un outil indispensable, l’usage “Internet Mobile” devenant un motif d’achat aussi important que le simple besoin de téléphoner. Cette attente latente représente une formidable opportunité pour les opérateurs : il va leur falloir renouveler le parc de téléphones et de smartphones avec des appareils compatibles 4G ce qui peut favoriser le retour en force du modèle subventionné. Les opérateurs pourront surtout restructurer leurs propositions, réduire la part du “tout illimité” en construisant leurs offres et leur tarifs en fonction des besoins réels de leurs clients. Ils pourront, par dessus tout, offrir de nouveaux services permis par la puissance et la fluidité de la technologie 4G.

Catégorie: Blog

A propos de l’auteur (profil de l’auteur)

Publier un commentaire

Vous devez être a connecté pour poster un commentaire.